1937 HISPANO-SUIZA J12 GURNEY NUTTING
Artcurial | 09-Feb-2018 | RÉTROMOBILE 2018 | Venue : Salon Rétromobile - Hall 2.1 Parc des expositions Porte de Versailles 75015 Paris
Category : Motorcars
Lot No. : 28
Year : 1937
Engine Size : -
Transmission : Manual
RHD
Chassis No. : # 13510
Engine No. : # 321133
EUR € 600,000 - 900,000 Estimate
HISPANO-SUIZA J12 GURNEY NUTTING
 

 

1937 Hispano-Suiza J12 Gurney Nutting
Titre de circulation américain
Dédouanée en UE
Châssis n°13510
Moteur n°321133
- Provenance fantastique
- Moteur d'origine
- Restauration concours de haut niveau
- Historique connu et documenté
- Fabriquée pour le Maharaja Yeshwant Rao Holkar II d'Indore
La grande crise du début des années 1930 aurait pu être fatale à l'inégalable 54 CV J12, mais Hispano-Suiza vivait de sa production de moteurs d'avion, l'automobile étant la vitrine de la firme pour le grand public. La grande Hispano ou la "" 54 CV "" comme elle était désignée couramment, vécut jusqu'en 1937 sans rapporter un centime à son constructeur malgré un prix moyen supérieur à 200 000 F de l'époque (en châssis nu !) qui limita sa diffusion à quelque 120 exemplaires, tous construits sur commande bien entendu.
Cette Hispano Suiza J12, châssis n°13510, a été fabriquée spécialement pour le maharaja Yeshwant Rao Holkar II d'Indore. Il a probablement passée commande de la voiture en 1936 alors qu'il était âgé de 27 ans. Ce Maharaja était un esthète particulièrement tourné vers la modernité. Il collectionnait aussi bien les meubles, que les parures de bijoux et les automobiles. Particulièrement sensible au style moderne, qu'on allait appeler a posteriori Art Déco il était aussi passionné de vitesse. Il utilisait ses Delage, Bugatti, Bentley et autre Duesenberg aussi bien lors de ses réguliers séjours en Europe et aux Etats-Unis qu'en Inde, pour se rendre dans sa fabuleuse réserve de chasse. Homme généreux, il offrit même à l'un de ses gardes personnels une Bugatti, que ce dernier laissa pourrir sous un arbre. Il constitua une des plus grandes collections automobiles de l'époque, regroupant toutes les plus grandes marques de prestige.
Selon l'historien Laurent Friry, il s'agit d'une des quatre versions châssis long survivantes et, d'après un livre de commande Hispano-Suiza, c'est le numéro de châssis et moteur le plus tardif pour les J12. La carrosserie Gurney Nutting correspond à l'une des deux voitures carrossées de façon identique pour le maharaja d'Indore, l'autre étant une Rolls Royce Phantom III qui doit aussi avoir survécu. Les sièges arrière sont habillés de tissu rouge, avec de splendides boiseries Art Déco. A l'avant, sur le toit, juste au-dessus du pare-brise apparaît un jeu de lampes rouges et bleues indiquant si le maharaja était ou non à l'intérieur de la voiture.
Cette voiture a été achetée en 2010, à la collection Blackhawk, par l'actuel propriétaire, un grand connaisseur et collectionneur de Bugatti bien connu de Prague (co-auteur du livre ""Bugatti Type 46 - La Petite Royale""). Elle était alors en cours de restauration après avoir été retrouvée en Inde dans un état d'usage prononcé et nécessitant une restauration complète. La voiture fut alors envoyée et dédouanée en Europe. La restauration a été menée à bien avec grand soin à Prague, avec l'aide du technicien s'occupant de la collection de notre collectionneur sans aucune considération de coût ou de temps. Certaines pièces manquantes ont été retrouvées et restaurées grâce à Eric Limpalaer et d'autres passionnés Hispano Suiza du monde entier. Le résultat est absolument impressionnant, dans ce cadre le terme de restauration concours n'est pas usurpé.
L'histoire de cette voiture, châssis n°13510, a été relatée dans divers publications Hispano-Suiza dont les copies font partie d'un important dossier historique, qui comprend également un exemplaire d'époque du magazine Autocar de 1937 comportant une présentation de cette même voiture. Est inclus aussi un disque, dans lequel sont stockées des centaines de photos prises pendant la restauration, ainsi que quelques photos d'époque.
Cette voiture est une des Hispano J12 les plus désirables du monde. Elle symbolise ce que pouvait être le luxe suprême, avec une provenance exceptionnelle. Le fonctionnement onctueux de son moteur dont les pistons haute compression permettent de développer 30 ch de plus que la version standard, est sans reproche et la restauration est de très haut niveau redonnant à ce vaisseaux amiral toute sa splendeur.
Elle n'a jamais été présentée publiquement et attend de faire ses premières apparitions au sein des plus prestigieux concours d'élégance, sachant que les voitures de Maharaja seront mises à l'honneur lors du concours d'élégance de Pebble Beach 2018.
US title
EU customs cleared
Chassis n° 13510
Engine n° 321133
- Fantastic provenance
- Original engine
- High-level concours restoration
- Known and documented history
- Built for the Maharaja Yeshwant Rao Holkar II of Indore
The Great Depression at the start of the 1930s could have been fatal for the unrivalled 54 CV J12, but Hispano-Suiza earned its keep building aircraft engines, and the automobile provided a public showcase for the marque. The grand Hispano, or "" 54 CV "" as it was commonly known, lived until 1937 without making a penny for its manufacturer, despite a price at the time of over 200,000 F (for the bare chassis !). This price limited production to around 120 examples, all built to order.
This Hispano-Suiza J12, chassis n°13510, was built specially for the Maharaja Yeshwant Rao Holkar II of Indore. It is likely that he ordered the car in 1936, when he was 27 years old. This Maharaja was an aesthete with a taste for modernity. In addition to automobiles, he also collected furniture and jewellery. He loved the modern style that later became known as Art Deco, and his other passion was speed. He used his Delage, Bugatti, Bentley and Duesenberg motor cars at home in India, to head to his fabulous game reserve, and also during his regular trips to Europe and the US. He was a generous man and even offered a Bugatti to one of his personal guards, who subsequently left it to rot under a tree. The Maharaja assembled one of the largest collections of motor cars anywhere at the time, with examples of all the major prestigious marques.
According to the historian Laurent Friry, this car is one of four surviving
long chassis versions. We know from a Hispano-Suiza order book that the chassis number and engine was the latest available for the J12. The Gurney Nutting coachwork corresponds to one of two cars bodied identically for the Maharaja of Indore, the other being a Rolls-Royce Phantom III, which appears also to have survived. The rear seats were upholstered in red fabric, with splendid Art Deco wood trim. At the front, on the roof, just above the windscreen, there is a pair of red and blue lights, used to indicate whether or not the Marahaja was inside.
This car was bought in 2010 from the Blackhawk Collection, by the present owner, a renowned Bugatti connaisseur and collector from Prague (co-author of the book ""Bugatti Type 46 - La Petite Royale""). The car was in the process of being restored, having been discovered in India in an advanced state of disrepair and in need of full restoration. It was cleared for customs and shipped to Europe. A meticulous restoration was then carried out in Prague, with the help of the technician responsible for our owner's collection, without any time limit or financial constraint. Certain missing parts were sourced and refurbished, thanks to Eric Limpalaer and other Hispano Suiza enthusiasts from around the world. The final result is truly amazing, and the term 'concours restoration' couldn't be used more accurately.
The history of this car, chassis n°13510, has been recounted in various Hispano-Suiza publications, the copies of which can be found in its comprehensive history file. Also included is a period copy of Autocar from 1937, containing a feature on this very car. In addition, there is a CD loaded with hundreds of photographs of the restoration, and some period shots.
This is one of the most desirable examples of the Hispano J12 in the world. It symbolises ultimate luxury, and is offered with an exceptional provenance. The engine, with high compression pistons giving 30 bhp more than the standard version, runs with an unbeatable smoothness. The high quality restoration has returned all the splendour to this flagship model. The car has never been displayed in public and is waiting to make its first appearance at one of the most prestigious concours events, in the knowledge that the Maharajah's cars will be on display at the Pebble Beach concours d'élégance in 2018.
Estimation 600 000 - 900 000 €

Artcurial Artcurial Champs-Élysées | Paris | +33 1 42 99 16 38