1955 MERCEDES-BENZ 300 SL PAPILLON
Artcurial | 2018-02-09 | RÉTROMOBILE 2018 | Venue : Salon Rétromobile - Hall 2.1 Parc des expositions Porte de Versailles 75015 Paris
Lot No. : 44
Year : 1955
Engine Size : -
Chassis No. : # 198.040 5500696
Estimate : EUR € 800,000 - 1,000,000
EUR € 1,158,270
MERCEDES-BENZ 300 SL PAPILLON Sold
 

 

¤ 1955 Mercedes-Benz 300 SL ""Papillon""
Titre de circulation andorrain
Châssis n° 198.040 5500696
Moteur n° 198.980 5500666
- Restauration complète par les Établissement Kienle
- Présentation de haut niveau, matching numbers
- Historique suivi
Châssis tubulaire, moteur six-cylindres à injection directe, carter sec, freins ailetés Alfin, roues indépendantes, carrosserie profilée, la Mercedes 300 SL est née de la course automobile. Les meilleurs ingénieurs de Mercedes se sont penchés sur son berceau et, merveilleuse trouvaille, les ailes ""papillon"" qui vont lui donner son nom ne sont pas un subterfuge esthétique : elles sont dues à la structure du châssis, qui monte sur les côtés pour assurer la meilleure rigidité possible. Ce qui était une contrainte se transforme en une des caractéristiques qui vont faire de cette voiture une légende. Quant aux performances, elles font de la 300 SL une dominatrice absolue sur la route. A l'époque, rares sont celles qui atteignent 230 km/h en toute sécurité et qui passent de 0 à 100 km/h en moins de 9 secondes.
Sortie d'usine le 1er septembre 1955, la Mercedes 300 SL que nous proposons a été expédiée le 6 septembre par bateau à New York, aux États-Unis. Le destinataire était ""Mercedes-Benz Distributors Inc."" et la voiture faisait l'objet d'une remarque usine, ""special order"". Elle était alors de teinte vert clair métallisé (code 274) et correspond donc à l'un des 20 voitures peintes de cette couleur, sur le total de 1 400 exemplaires produits. La sellerie était en cuir rouge (code 1079). Le 18 septembre 1955, ce coupé 300 SL ""Papillon"" était livré à M. Yellen, d'Aurora (Illinois), avant que se succèdent plusieurs propriétaires : Richard Garlock, de Hanoverton (Ohio); Ted Collin, de Detroit (Michigan) dans les années 1960; G. Gaspard, de Columbus (Ohio); Joseph Blancato, de Columbus (Ohio), ami de Gaspard; Robert S. Fisher, de Fort Lee (New Jersey). En 1989, M. Fisher attestait que le rapport de pont arrière était de 3.89.
Importée en Allemagne au début des années 2000, la voiture fait l'objet d'une restauration par les célèbres spécialistes allemands du modèle, les Établissements Kienle, connus pour la qualité de leur travail dans ce domaine. Entièrement démontée et restaurée, elle a bénéficié d'une remise en état de haut niveau, sur tous les plans. A cette occasion ont été installées des moyeux de roue à fixation centrale permettant la pose de jantes Rudge, très désirables et qui donnent à ce modèle une allure sportive et exclusive. En 2003, l'actuel propriétaire en fait l'acquisition chez Kienle. Pour l'anecdote, il ira la chercher lui-même en Allemagne et la ramènera dans son garage en Andorre en faisant la surprise à son épouse et ses enfants, ravis de découvrir cette voiture devenu un des mythes de la production d'après-guerre. Le propriétaire n'a que très peu roulé depuis l'achat, prenant part à un seul rallye depuis 2003. Aujourd'hui, cette Mercedes 300 SL se présente donc dans un état impeccable, prouvant la qualité de la restauration, dans sa teinte gris clair métallisé (code 180) avec intérieur en cuir rouge (code 1079). Son essai dans les montagnes pyrénéennes nous a permis de constater un fonctionnement impeccable.
En 2003, elle était achetée par l'actuel propriétaire, le kilométrage affiché au compteur étant alors de 59 170 km, son compteur indique aujourd'hui quelques 400 km de plus ! Par sa qualité de présentation, il s'agit d'un magnifique exemplaire, ce que ne manqueront pas de constater les amateurs de cette voiture mythique.
Pour tout acheteur européen, véhicule à dédouaner dans l'UE.
Andorra title
Chassis n° 198.040 5500696
Engine n° 198.980 5500666
- Fully restored by Kienle
- Excellent presentation, matching numbers
- Continuous history
Tubular chassis, six-cylinder engine with direct injection, dry sump, finned Alfin brakes, independent suspension and streamlined body, the Mercedes 300 SL was shaped by the race track. The top engineers at Mercedes had worked on its structure and, a marvellous discovery, the "" butterfly "" wings that gave the car its name were not just for show - they were the result of the chassis construction, which ran high up the sides to maximise its strength. What started as a constraint became one of the features that made this car an icon. As for performance, the 300 SL totally dominated the road. It was rare, at that time, to find a car that could exceed 230 km/h safely and could cover 0 to 100km/h in under 9 seconds.
Leaving the factory on 1 September 1955, the 300 SL on offer was shipped to New York on 6 September. This factory "" special order "" was destined for ""Mercedes-Benz Distributors Inc."" It was metallic light green (code 274), one of 20 painted this colour out of a total of 1 400 examples and had a red leather interior (code 1079). On 18 September 1955, this 300 SL "" Gullwing "" coupé was delivered to a Mr Yellen from Aurora in Illinois, before passing to the following owners: Richard Garlock, from Hanoverton (Ohio); Ted Collin, from Detroit (Michigan) during the 1960s; G. Gaspard, from Columbus (Ohio); Joseph Blancato, from Columbus (Ohio), a friend of Gaspard; Robert S. Fisher, from Fort Lee (New Jersey). In 1989, M. Fisher testified that the rear axle ratio was 3.89.
Imported into Germany at the start of the 2000s, the car was then restored by renowned German Gullwing specialists, Kienle, known for their wok in this area. Completely dismantled and restored, the car was refurbished to the highest standards in every respect. During this project, work was carried out to allow centre-lock Rudge wheels to be fitted, a desirable option giving the car an exclusive and sporty look. In 2003, the current owner acquired the car from Kienle. An amusing anecdote, he went to Germany himself to collect the Gullwing, and arrived back in Andorra, to the complete surprise of his wife and children. They were thrilled to find this car in their garage, an icon of post-war automobile production. The owner has hardly driven the car since buying it, taking part in just one rally since 2003. This Mercedes 300 SL is presented today in immaculate condition, a testament to the quality of the restoration. It is light metallic grey (code 180) with red leather interior (code 1079). A test-drive in the Pyrenees demonstrated that it runs perfectly.
In 2003, when bought by the present owner, the mileage was 59 170 km, and the odometer shows only an extra 400 km today ! Presented beautifully, this is a magnificent example, and won't fail to attract enthusiasts of this mythical model.
For European buyers, vehicle to be custom cleared in the EU.
Estimation 800 000 - 1 000 000 €

© Copyright DIATOtech. All rights reserved 2010-2018 Powered by DIATOtech